Boeing choisit le logiciel d’Assembrix pour sécuriser ses impressions 3D

,

primante3d.com« Boeing recherche des fournisseurs dans le monde entier qui respectent des normes strictes de qualité »

L’impression 3D qui se déplace peu à peu du prototypage vers la production de pièces finies et de masse, apporte avec elle de nouveaux défis en terme de sécurisation des données pour les industriels. Synonyme de dématérialisation, cette technologie fonctionne à partir d’un modèle numérique qui contient en effet une bonne partie de la propriété intellectuelle et technique du produit. Alors que plusieurs travaux ont déjà pointé du doigt les risques de piratages et de vol de fichiers, notamment à travers les sons émis par les imprimantes 3D, l’aéronautique, un secteur particulièrement sensible aux questions de sécurité, prend cette problématique très au sérieux.

0
Be Sociable, Share!
 

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *