Ce que le salon de l’Auto de Pékin signifie pour le futur des constructeurs européens… et français

,

atlantico.frAtlantico : La Chine représente désormais près d’un tiers des ventes mondiales d’automobiles. Face à ce bouleversement du marché mondial, comment envisager l’avenir des constructeurs européens ?

Jean-Pierre Corniou : Le monde de l’automobile a connu un de ses plus sévères crises en 2009 et a mis plusieurs années à s’en relever. Ainsi 2017 a été en Europe une année exceptionnelle avec le retour aux volumes d’avant-crise. Mais cette euphorie risque de ne pas durer. Le premier trimestre 2018 marque un net fléchissement de la demande (-6%) en Europe, notamment en Grande-Bretagne.

 

0
Be Sociable, Share!
 

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *