Grève à la SNCF : promis, pas de privatisation assure l’exécutif

,

Une note interne évoquant la privatisation de la SNCF et la suppression de certaines lignes, avait semé le doute dimanche dans les esprits des pourfendeurs du projet de loi sur la réforme ferroviaire. Et c’est peut-être grâce (ou à cause) de cela que la mobilisation d’hier a repris une certaine vigueur, avec 27,58% de grévistes (contre 14,46% le 9 mai). Dans le détail, un fort rebond a été constaté chez les cadres, en grève à 10,14% (contre 3,1 le 9 mai), et la mobilisation s’est envolée chez les conducteurs (74,4%), les contrôleurs (74,3%) et les aiguilleurs (36,7%).

Source: latribune.fr – Lire plus

0
Be Sociable, Share!
 

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *